L’OFT élabore les bases pour améliorer encore l’efficience énergétique et en termes de CO2 dans les TP

Avec la stratégie énergétique 2050 des transports publics (SETP), l’OFT encourage une amélioration continue du rendement énergétique et de la réduction des émissions de CO2 dans les transports publics. Il est en train d’élaborer un nouvel instrument afin que les entreprises de transport puissent mieux exploiter leurs potentiels, se comparer avec d’autres et mesurer leurs progrès de manière plus précise. Grâce à cet outil, tous les acteurs disposeront d’indices améliorés sur la consommation des différents trains, bus et autres trams.

L’OFT veut améliorer l’efficience énergétique dans les TP (Photo : SBB CFF FFS).

Avec son projet de suivi de la SETP, l’Office fédéral des transports (OFT) veut pouvoir identifier, de manière uniforme, la consommation énergétique et les émissions de CO2 des différents modes et types de transport ainsi que des différents systèmes énergétiques utilisés dans les TP. Une nouvelle plateforme de collecte des données sera développée à cet effet en coordination avec l’Office fédéral de la statistique. Après les tests requis, le premier recensement complet, portant sur les données 2020, se déroulera en 2021. L’OFT communiquera les détails en temps voulu aux entreprises de transport.

Ce suivi soutient les efforts des entreprises de TP visant à faire un usage plus écologique de l’énergie ; il doit permettre de documenter l’évolution à long terme au sein de la branche ainsi que d’identifier les potentiels. Grâce à des indications uniformes, les entreprises peuvent mieux mesurer les progrès et fixer les objectifs. Elles peuvent par ailleurs comparer leur consommation, leur efficience et leur production énergétique avec d’autres entreprises (étalonnage des performances). Au travers de ce nouvel instrument, la Confédération souhaite également acquérir des connaissances utiles pour le développement ultérieur de la SETP 2050.

Soutien financier aux projets de recherche

Bien que moins énergivores que le trafic motorisé privé, les transports publics peuvent eux aussi contribuer de manière substantielle à ce que moins d’énergie soit consommée et moins de CO2 émis dans l’atmosphère. Le Conseil fédéral a chargé l’OFT de concrétiser la SETP 2050 et ainsi d’optimiser davantage le rendement énergétique des TP. L’objectif consiste à économiser environ 1 milliard de kilowatts-heures par an, ce qui correspond au besoin annuel de 250 000 ménages.

La Confédération soutient les entreprises de transport avec des subventions d’encouragement pour les projets de recherche qui ouvrent la voie à des économies énergétiques. Depuis 2013 et le début du programme, 99 projets ont été lancés dans le cadre de la SETP, dont 45 sont déjà achevés.

Plusieurs distinctions

Cette approche s’avère efficace : six projets ayant bénéficié d’un financement de la SETP ont été distingués en Suisse et à l’étranger en 2019. Une équipe de l’EPFL a par exemple remporté aussi bien le prix suisse du « Watt d’Or » que le prix international « Railtech Innovation Award » pour le développement de vitres thermo-isolantes perméables aux ondes des téléphones portables. Des collaborateurs des CFF ont reçu le « Best Professional Paper Award » lors de l’International Conference on Railway Operations Modelling and Analysis en Norvège pour l’établissement de recommandations permettant aux conducteurs de locomotive de conduire avec un rendement énergétique optimal dans le cadre de l’horaire.

Ces distinctions confirment la qualité et la force d’innovation des projets dans le domaine des TP. L’OFT appelle les entreprises de transport à mettre en œuvre des mesures supplémentaires avec le concours de l’industrie et des hautes écoles. Pour ce faire, il est toujours possible de déposer des demandes de soutien pour des projets pilotes ou de recherche. Plus d’informations sous www.bav.admin.ch/energie2050.

 

OFT Actualités n° 73 octobre 2019

 
https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/publications/oft-actualites/Editions%202019/ausgabe-oktober-2019/artikel-2.html