Reportage dans « Rundschau » du 11.9.2019 sur SRF1 : position de l'OFT

Suite à un accident par coincement survenu en 2016 sur la ligne de chemin de fer Sihltal-Zürich-Uetliberg (SZU), le Service indépendant d’enquête de sécurité (SESE) de la Confédération a publié un rapport et adressé deux recommandations de sécurité à l’OFT. Dans son émission du 11 septembre 2019, la Société suisse alémanique de radiodiffusion et télévision SRF rend compte de la mise en œuvre de ces recommandations. L’OFT déclare à ce propos que :

  • Le rapport d’enquête SESE sur l’accident de 2016 s’est concentré sur les larges joints en caoutchouc des portes SZU comme cause de l’accident.

  • Le SESE a recommandé à l’OFT de vérifier s’il existait un déficit de sécurité similaire pour d’autres types de véhicules à larges joints en caoutchouc et de prendre les mesures appropriées pour y remédier (recommandation 121).

  • L’OFT a recensé les cas où des types de véhicules similaires à larges joints en caoutchouc sont utilisés. Il a été constaté que ce n’était le cas que pour le SZU. Les mesures nécessaires ont été prises en collaboration avec l’entreprise.

  • Ce procédé a été discuté fin 2017 lors d’une réunion entre l’OFT et le SESE sous la direction du SESE. Le SESE, qui a rédigé le procès-verbal, a qualifié la mesure de « mise en œuvre ».

  • Conformément à l’art. 48 de l’ordonnance sur les enquêtes de sécurité en cas d'incident dans le domaine des transports (OEIT), le SESE a la possibilité de faire rapport au Département s’il conclut qu’un office spécialisé n’a pas appliqué adéquatement une recommandation de sécurité. Or aucun rapport de ce type n’a été présenté.

Le SESE et l’OFT ont donc soutenu conjointement la mise en œuvre de la recommandation de sécurité 121 en mettant l’accent sur les larges joints de porte en caoutchouc.

 

 
https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/publications/interviews/stellungnahme-rundschau-11-09-2019.html