Égalité pour les handicapés : les chemins de fer restent fortement mis à contribution

Berne, 14.12.2022 - De nouvelles gares ont été adaptées aux besoins des personnes handicapées, ce qui profite désormais à 73 % des voyageurs, selon les dernières données disponibles. Les chemins de fer restent toutefois fortement mis à contribution. La planification devenant de plus en plus précise, il s’avère que le nombre de gares et d’arrêts qui ne seront pas aménagés dans les délais fin 2023 est plus élevé que prévu. C’est ce que montre le nouveau rapport de l’OFT sur la mise en œuvre de la loi sur l’égalité pour les handicapés (LHand) par les entreprises ferroviaires.

D’ici fin 2023, les gares et les arrêts ferroviaires de Suisse doivent être adaptés aux prescriptions de la LHand, pour autant que cela soit possible de manière proportionnée. La mise en œuvre incombe aux chemins de fer, qui sont soutenus financièrement et administrativement par l’Office fédéral des transports (OFT) dans cette tâche.

Comme le montre le dernier rapport de l’OFT sur la mise en œuvre de la LHand, plus de la moitié des gares et des arrêts étaient conformes fin 2021 : entre-temps, 928 stations sur un total de 1800 peuvent être utilisées de manière autonome et spontanée par des personnes handicapées, soit 20 de plus que l’année précédente. Comme ces améliorations ont été apportées en priorité dans les grandes gares, elles profitent à environ 73 % des voyageurs.

Selon la planification actuelle des entreprises ferroviaires, 166 gares supplémentaires feront l’objet de travaux d’adaptation d’ici à l’expiration du délai légal fin 2023. La part des passagers bénéficiant de ces améliorations passera ainsi à 82 %.

 

Les délais ne seront pas respectés partout

Le rapport montre aussi que, malgré les interventions répétées de l’OFT, les adaptations ne seront mises en œuvre qu’après l’expiration du délai légal pour 541 gares ou arrêts ferroviaires. Ce chiffre a encore augmenté par rapport au dernier rapport. Au cours de l’affinement de la planification par les entreprises ferroviaires, il s’est avéré que les hypothèses initiales étaient irréalistes et que les calendriers devaient donc être corrigés. Le manque de ressources en matière de planification et de personnel ainsi que le manque de plages disponibles pour les travaux de construction sont également à l’origine des retards.

Pour 134 des 541 projets de transformation en retard, les travaux de construction pourront au moins commencer avant l’expiration du délai de fin 2023. Pour les projets restants, l’OFT a obtenu des chemins de fer des calendriers et des plans de financement contraignants afin de garantir qu’il n’y aura pas de nouveaux retards. 

En attendant la mise en service des installations adaptées avec du retard, l’OFT demande aux entreprises de procéder à des mises en service partielles ou de proposer des mesures transitoires, comme par exemple une assistance fournie par le personnel.

 

Embarquement et débarquement facilités pour tous

La mise en œuvre de la LHand dans les gares et les arrêts ferroviaires profite à chaque personne qui utilise les transports publics : dans tous les cas, il sera plus facile d’embarquer ou de débarquer. Pour les personnes à mobilité temporairement ou durablement réduite, pour les seniors ainsi que pour les passagers avec de nombreux bagages ou des poussettes, l’accès sans marche aux quais et l’embarquement à niveau dans les véhicules sont particulièrement importants. L’objectif est que ces personnes puissent utiliser les transports publics de manière autonome et spontanée.

Ce sera le cas à l’avenir pour 91 % de toutes les gares et arrêts ferroviaires. Pour les 9 % restants, les travaux d’adaptation sont disproportionnés, notamment parce que le volume de passagers est très faible par rapport aux coûts. Dans une telle situation, des mesures de remplacement durables doivent être proposées, la mesure principale étant de proposer l’aide du personnel ferroviaire.

 


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/publications/communiques-de-presse.msg-id-92205.html