Étude sur le transport lié à l’activité économique dans l’espace urbain

Ittigen, 02.11.2021 - Le transport de marchandises et de personnes effectué dans un but professionnel est nécessaire au bon fonctionnement de l’économie. La population suisse en profite au quotidien: les rayons des magasins sont pleins, les déchets sont ramassés et les colis contenant les vêtements commandés en ligne sont livrés à domicile. Ces opérations génèrent toutefois des nuisances pour le système de transport, la société et l’environnement. La Confédération publie aujourd’hui une étude de base sur ce sujet.

En Suisse, les infrastructures de transport sont soumises à des utilisations toujours plus intenses. La pression pèse tout particulièrement sur les espaces urbanisés au sein des agglomérations et sur leurs réseaux de transport: les trams, les camionnettes de livraison, les piétons et les taxis, par exemple, font tous usage simultanément d’un espace routier limité dans l’espace. Les tendances sociales et technologiques actuelles renforcent cette évolution. Les commandes privées de marchandises sur Internet par exemple sont de plus en plus nombreuses et fréquentes. L’approvisionnement et l’enlèvement des déchets par la route et le rail dans l’espace urbain soulèvent en conséquence des défis toujours plus grands.

Aucune observation différenciée n’avait encore toutefois porté sur ce qu’inclut exactement le transport lié à l’activité économique. C’est pourquoi l’Office fédéral du développement territorial (ARE) a mené une étude de base sur ce sujet, en collaboration avec les offices fédéraux des routes (OFROU), des transports (OFT), de l’environnement (OFEV) et de l’énergie (OFEN). Il ressort de cette étude que le dialogue entre les autorités et l’économie mériterait d’être intensifié, notamment pour clarifier s’il pouvait être judicieux de structurer voire de donner une priorité aux flux de transport lié à l’activité économique, afin d’améliorer la fluidité de la circulation. La Confédération entend regarder cette question de plus près à l’avenir et recourir aux instruments dont elle dispose pour contribuer à un bon fonctionnement du transport lié à l’activité économique.

Définition et organisation systématique du transport lié à l’activité économique

L’étude met l’accent sur le transport routier lié à l’activité économique parce que le rail joue un rôle très limité dans la distribution fine dans l’espace urbain. Le transport lié à l’activité économique désigne le transport de marchandises et de personnes qui prend place dans un but professionnel. Cela comprend avant tout les prestations d’approvisionnement et d’élimination des déchets au service des entreprises de commerce, d’artisanat et d’industrie ou encore pour le service public. Le transport routier lié à l’activité économique représente 16,5 pour cent de l’ensemble du trafic routier.

Le transport lié â l’activité économique comprend aussi bien les trajets effectués par des entreprises privées et les déplacements de service du secteur public. Le trajet pour se rendre au travail n’en fait pas partie. Le transport lié à l’activité économique inclut le transport de marchandises et les déplacements de personnes prenant place dans le cadre d’une activité économique ainsi que les prestations de transport effectuées par exemple par les véhicules de livraison d’entreprise de logistique ou d’artisanat, de sociétés de taxis ou encore de coursiers à vélo.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral du développement territorial ARE
+41 58 462 40 60
info@are.admin.ch
https://twitter.com/AREschweiz



Auteur

Office fédéral du développement territorial
https://www.are.admin.ch/are/fr/home.html

Office fédéral des routes OFROU
http://www.astra.admin.ch

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/publications/communiques-de-presse.msg-id-85670.html