La Suisse et l’Allemagne renforcent les lignes d’accès à la NLFA

Berne, 22.05.2019 - Intensifier la coopération dans le transport international ferroviaire des marchandises : la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et son homologue allemand Andreas Scheuer, ministre fédéral des transports et des infrastructures numériques, ont signé aujourd’hui une déclaration ministérielle sur les voies d’accès à la nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA). L’objectif de l’accord est de créer davantage de capacités pour le transport ferroviaire de marchandises jusqu’à l’aménagement à quatre voies de la ligne de la vallée du Rhin entre Bâle et Karlsruhe.

Les deux ministres se sont rencontrés en marge du Forum international des transports (ITF) à Leipzig. A cette occasion, ils ont signé une déclaration ministérielle sur les lignes d’accès à la NLFA en Allemagne. Il s’agit, d’une part, d’aménagements mineurs de l’infrastructure (par exemple au niveau du nœud ferroviaire d’Offenburg) et, d’autre part, d’améliorations de l’organisation du trafic marchandises, par exemple lors du changement du personnel des locomotives. « Grâce aux mesures ancrées dans la déclaration ministérielle, nous pouvons créer suffisamment de capacités pour le trafic marchandises », a déclaré la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga au moment de la signature de la déclaration. « Je m’en réjouis car nous contribuons ainsi à renforcer la politique de transfert de la Suisse. »

Selon le ministre fédéral Andreas Scheuer, « le transport ferroviaire de marchandises est l’épine dorsale de notre système de transport. Rien que cette année, nous investissons en Allemagne 5,6 milliards d’euros dans l’aménagement et la construction ainsi que dans les systèmes de gestion du trafic les plus modernes. Tout transport qui ne s’effectue pas par la route mais par le rail permet d’économiser du CO2. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires européens pour rendre le trafic de marchandises encore plus attractif, plus propre et plus respectueux du climat. Dans ce contexte, la nouvelle liaison ferroviaire à travers les Alpes joue un rôle central. Nous avons convenu de nombreuses mesures avec la Suisse jusqu’à ce que la ligne soit aménagée à quatre voies entre Karlsruhe et Bâle. Ces mesures permettent déjà aujourd’hui d’augmenter les capacités et l’interopérabilité tout en renforçant le transport durable de marchandises en Europe. »

Lors de la rencontre qui a suivi, des représentants des pays traversés par le corridor ferroviaire - Allemagne, France, Italie, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg et Suisse - ainsi que de la Commission européenne, des chemins de fer et des exploitants d’infrastructures ont discuté des moyens d’améliorer la qualité et la ponctualité du trafic ferroviaire de marchandises. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a souligné que tous les acteurs - chemins de fer, transporteurs, exploitants de terminaux et d’infrastructures - doivent assumer leurs responsabilités. « Nous devons trouver ensemble des solutions pour améliorer la qualité et la ponctualité »

La rencontre a également permis de discuter de la mise en œuvre des mesures décidées après l’interruption de la ligne de la vallée du Rhin à Raststatt en 2017. Des progrès ont été réalisés dans un certain nombre de domaines, tels que les prescriptions linguistiques pour les mécaniciens de locomotive ou l’établissement de plans de déviation en cas de nouvelles perturbations du trafic au niveau international.

Des travaux sont actuellement en cours, en particulier pour créer les conditions permettant aux trains de marchandises de circuler en continu sur les corridors nord-sud avec des longueurs de train, des systèmes de contrôle des trains et des locomotives uniformes. Au niveau européen, des travaux sont actuellement en cours pour des homologations uniformes du matériel roulant.

Pour plus d’informations sur la déclaration ministérielle et sur les mesures de qualité : cf. fiche d’information OFT.


Adresse pour l'envoi de questions

Annetta Bundi, Service de presse et d’information DETEC, +41 78 646 38 80



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/publications/communiques-de-presse.msg-id-75161.html