Gares conformes aux besoins des handicapés pour 80 % de tous les voyageurs

Berne, 21.06.2024 - Le délai de mise en œuvre de la loi sur l’égalité pour les handicapés dans les gares et les arrêts ferroviaires a expiré fin 2023. À cette date, les personnes à mobilité réduite avaient accès de manière autonome à 1089 gares sur un total de 1800, soit 97 de plus qu’un an auparavant. Comme les grandes gares ont été transformées en priorité, 80 % de tous les voyageurs profitaient à la fin de l’année dernière d’aménagements adaptés aux personnes handicapées. C’est ce que montre le nouveau rapport sur l’avancement des travaux de l’Office fédéral des transports (OFT).

Les entreprises ferroviaires avaient jusqu’à fin 2023 pour adapter la construction de leurs gares et de leurs arrêts ferroviaires aux prescriptions de la loi du 13 décembre 2002 sur l’égalité pour les handicapés (LHand), dans la mesure où de telles adaptations sont proportionnées. En 2017, l’OFT a lancé le « Programme de mise en œuvre de la LHand » afin de les aider à remplir leurs obligations légales.

Les entreprises ferroviaires n’ont pas toutes atteint l’objectif légal. L’OFT prolonge son suivi afin de réduire au maximum les retards. En augmentant le plafond de dépenses pour l’exploitation et le maintien de la qualité des infrastructures ferroviaires pour les années 2025 à 2028, l’OFT s’assure que les projets LHand des chemins de fer prêts à être réalisés puissent être mis en œuvre (cf. communiqué de presse du 15 mai 2024).

Selon la planification actuelle des chemins de fer, 217 gares supplémentaires seront adaptées d’ici à fin 2027. La proportion de passagers qui peuvent voyager en grande partie de manière autonome et spontanée passera ainsi à 87 %. Pour 323 gares ou arrêts ferroviaires, les adaptations ne pourront être mises en œuvre que plus tard, malgré les interventions répétées de l’OFT.

Pour environ 160 gares ou arrêts ferroviaires, une transformation serait disproportionnée, notamment parce que le nombre de passagers est très faible par rapport aux coûts et qu’il n’existe pas de besoin particulier des personnes handicapées. Les entreprises ferroviaires sont toutefois tenues de proposer, si nécessaire, une assistance du personnel.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/publications/communiques-de-presse.msg-id-101537.html