Aménagement de l’offre et de l’infrastructure

Tandis que la NLFA permet déjà des liaisons plus rapides et plus confortables entre la Suisse et Milan ainsi qu’entre la Suisse et Francfort, le programme de raccordement au réseau ferroviaire européen à haute performance (lignes à grande vitesse [LGV]) optimise les voyages en direction de Lyon, Dijon, Paris, Stuttgart, Ulm et Munich. Cela implique des investissements en Suisse et le financement d’investissements à l’étranger ou des contributions à ceux-ci, lorsque l’intérêt de la Suisse le justifie.

Principaux aménagements de l’offre et de l’infrastructure :

  • Sur le tronçon St-Gall – St. Margrethen et sur sol allemand entre Lindau et Geltendorf, la durée du voyage en direction de Munich sera réduite de près d’une heure.
  • Des réductions de temps de parcours et des étoffements de la cadence sont réalisés pour les liaisons entre Zurich / Suisse occidentale et Stuttgart.
  • La reprise de l’exploitation du tronçon Delémont–Delle–Belfort permettra un raccordement au TGV à Belfort.
  • Le nouveau tunnel à double voie de Rosshäusern réduira le temps de parcours entre Berne et Neuchâtel. Cet aménagement profite, entre autres, à la ligne d’apport au TGV Neuchâtel–Frasne.
  • Le tronçon du TGV Rhin–Rhône cofinancé par la Suisse a été mis en service en décembre 2011. Depuis, le voyage en TGV Bâle–Paris dure une demi-heure de moins.
  • Grâce à la participation financière de la Suisse à la construction du tronçon Bellegarde–Bourg-en-Bresse (Haut-Bugey), les trains au départ de Genève atteignent Paris en trois heures.
  • Le programme de raccordement aux lignes à grande vitesse prévoyait une somme de 25 millions de francs pour relier l’aéroport de Bâle-Mulhouse au réseau ferré. Ce projet se poursuit désormais dans le cadre de l’étape d’aménagement 2035.
https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/modes-de-transport/chemins-de-fer/programmes-d-amenagement-de-l-infrastructure-ferroviaire/raccordements-lgv/amenagement-de-loffre-et-de-linfrastructure.html