Mesures en Italie

Afin que le corridor 4 m puisse déployer tous ses effets, il faut que les semi-remorques puissent être acheminées par le rail également au-delà de la frontière suisse jusqu'aux terminaux de transbordement situés à l'est et à l'ouest de Milan. Pour ce faire, le profil d'espace libre sera également agrandi en Italie avant la fin de 2020.

Dans l'accord du 28 janvier 2014 avec l'Italie, la Suisse s'engage à financer les mesures de construction nécessaires sur la ligne de Luino (périmètre Ranzo - Sesto Calende - Gallarate/Novara) moyennant un plafond des coûts de 120 millions d'euros (env. 150 millions de francs). En contrepartie, l'Italie s'est déclarée prête à assurer le financement de l'aménagement du tronçon Chiasso - Milan par un décret ad hoc (env. 40 millions d'euros, soit quelque 50 millions de francs).

Avant qu'une convention puisse être signée au sujet des mesures infrastructurelles sur la ligne du Simplon entre Domodossola et Gallarate, des vérifications approfondies s'imposent.

https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/modes-de-transport/chemins-de-fer/programmes-d-amenagement-de-l-infrastructure-ferroviaire/corridor-4-metres/amenagement-de-loffre-et-de-linfrastructure/mesures-en-italie.html