Feu vert à la traversée du tunnel de base du Saint-Gothard

Berne, 05.12.2016 - L’Office fédéral des transports (OFT) a octroyé aux CFF l’autorisation d’exploiter le tunnel de base du Saint-Gothard (TBG) le 5 décembre 2016, en vue de son exploitation régulière. Les transports de voyageurs et de marchandises peuvent donc emprunter le TBG comme prévu à partir du changement d’horaire du 11 décembre prochain.

Le TBG a été inauguré en grande pompe le 1er juin 2016. Le 24 mai, l’OFT avait donné aux CFF l’autorisation de commencer, à partir du 1er juin, les essais d’exploitation dans le TBG, qui durent jusqu’au changement d’horaire. Ces essais servent à lancer progressivement les processus d’exploitation et à produire les attestations d’aptitude du système à l’exploitation requises. Jusqu’au 11 décembre, environ 5000 trains de voyageurs et de marchandises auront traversé le TBG en essai d’exploitation. Auparavant, AlpTransit Gotthard AG (ATG) avait fait circuler environ 3000 trains d’essais techniques jusqu’à fin mai 2016, afin de prouver que les systèmes sont fonctionnels.

La nouvelle autorisation d’exploiter est assortie de plusieurs charges. Il est habituel que les installations aussi complexes soient également soumises à des restrictions d’exploitation. Par exemple, la vitesse maximale sera limitée dans un premier temps à 200 km/h dans le tunnel. En vue de l’exploitation de trains plus rapides, les installations seront prêtes pour une vitesse maximale de 250 km/h. Dans le secteur des voies de dépassement à Rynächt au nord, des travaux de finition doivent encore être exécutés. C’est pourquoi la vitesse y sera limitée à 80 km/h pendant les essais d’exploitation jusqu’à ce que les certificats requis pour tous les scénarios d’exploitation soient fournis.

Ces mesures seront levées au fur et à mesure des avancées du projet et de l’exécution des charges au cours des prochains mois. Pour les clients, il n’y aura pas de répercussions sensibles. Les capacités seront fournies et les temps de parcours respectés conformément à l’offre prévue.

À la mise en exploitation régulière le 11 décembre, le tronçon de base du Saint-Gothard sera intégré au réseau ferré suisse et européen. Tous les jours, environ 50 trains voyageurs (Intercités et Eurocity) emprunteront le plus long tunnel ferroviaire du monde, qui peut aussi accueillir jusqu’à 260 trains de marchandises par jour. Pour les voyageurs, le gain de temps de parcours sera d’environ une demi-heure. L’axe du Saint-Gothard des nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA) s’achèvera à la mise en exploitation du tunnel de base du Ceneri, probablement en 2020. À la même date, le corridor 4 mètres sera prêt à l’exploitation sur l’axe nord-sud.

Le TBG mesure 57 kilomètres, c’est le plus long tunnel ferroviaire du monde. Il n’a pratiquement pas de déclivité, son point le plus haut se trouve à 550 m d’altitude. Au plus fort des travaux, qui ont duré 17 ans, les divers chantiers occupaient environ 2400 personnes dans le tunnel et au dehors. Les coûts atteignent quelque 10 milliards de francs (prix de 1998, sans renchérissement, TVA ni intérêts intercalaires), soit 12 milliards de francs de coûts effectifs.

En transport de marchandises, la ligne de plaine permet à des trains plus longs et plus lourds de traverser le massif du Saint-Gothard avec moins de locomotives et en moins de temps. Le tunnel de base du Saint-Gothard peut accueillir jusqu’à 260 trains de marchandises par jour en horaire régulier, alors que la ligne alpine historique n’en absorbait que 180. 

Les trains voyageurs traversent le tunnel en règle générale à une vitesse de 200 kilomètres/heure ; les vitesses pourront même atteindre jusqu’à 250 km/h à l’avenir. La réduction du temps de parcours se fera progressivement sentir à partir du changement d’horaire 2016. Après l’achèvement des travaux sur l’axe entier du Saint-Gothard, les voyageurs gagneront 45 minutes sur le trajet entre Zurich et Lugano.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch


Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

https://www.bav.admin.ch/content/bav/fr/home/actualites/communiques-de-presse.msg-id-64811.html